Un grave problème est survenu fin mars sur le site d'une pisciculture dans le Bas-Rhin.

(L'implantaion exacte du site n'est volontairement pas divulgué afin d'éviter tous dérangements)

 

 

Ce type de filet de protection constitue un piège mortel pour de nombreux oiseaux piscivores.

 

 

 

Cinq balbuzards se sont accidentellement pris dans les mailles des filets de protection au primtemps 2009 lors du pic de migration..

Trois ont été découverts  morts, un a été soigné par le GORNA mais est malheureusement décédé malgré des soins appropriés, un a pu être relaché

 

 

Cet arbre surplombant l'un des bassins sert de perchoir aux balbuzards migrateurs, qui guettent la nourriture facile qui évolue sous les filets.

 

 

Un technicien de l'ONCFS examine la dépouille d'un oiseau accidendé

 

 

l'oiseau blessé a été acheminé chez le vétérinaire attaché au centre du GORNA

ici sous anesthésie avant l'intervention.

 

 

 

Lecture du cliché radiographique pour déceler les éventuels traumatismes.

 

 

 

Ce balbuzard était porteur de deux bagues d'identification . Il a été bagué poussin il y a vingt ans dans le Nord-Est de l' Allemagne, par notre ami Dieter Röpke.

 

 

 

Une importante lésion du tibio-tarse a été diagnostiqué. Un protocole de soins a été mis en place rapidement.

 

 

La bague  de couleur jaune d'origine  est devenue pâle au fil des années et la couleur noire de l'inscription du code a disparue mais la gravure est resté intact.

 Au vu du gomflement de la patte endommagée par le filet, cette bague a du être retiré.

 

 

wood_stick.gif

 

Projet expérimental de protection de cette pisciculture.

 

Protéger les piscicultures des animaux, notamment des oiseaux piscivores est un problème mondial.  Diverses méthodes sont employées sans une véritable efficacité, y compris la destruction sur dérogation de certaines espèces d' oiseaux protégés, ayant trouvé les bassins ou les plans d'eau plus facile pour s'alimenter.

Le pisciculteur, ici concerné, a eu la franchise de signaler les oiseaux accidentés par ses moyens de protection, toujours  très compliqués à faire installer correctement à un coût raisonnable, voire financièrement impossible pour de petites entreprises de pisciculture.

Depuis plusieurs années les problèmes, concernant notamment des Cormorans et des Hérons cendrés, et plus rarement des Balbuzards, ont été évoqués et la DIREN Alsace.

La Ligue pour la Protection d'Oiseaux- Alsace et le GORNA travaillent pour apporter des solutions efficaces. Ce n'est que récemment que le GORNA a fait avancer ce dossier pour proposer un projet à titre expérimental.

 

 

 

 

 

 

 

Cet effaroucheur, sous forme de mannequin se gonfle brutalement à intervalles réguliers.

http://www.linn-geraetebau.de/cms/index.php?option=com_content&task=view&id=99&Itemid=98

 

RETOUR